Anne Cordier : « La socialisation a un effet majeur sur les pratiques des jeunes en matière de protection des données »

15 janvier 2021

Le laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL s’est entretenu avec Anne Cordiersur ses recherches portant sur les usages et pratiques numériques des « jeunes » ( enfants, adolescent-e-s, jeunes adultes)  ainsi que de leurs usages et pratiques de l'information et des médias.

illustration_jeunes.jpg

« Ils font n’importe quoi ! », « Ils sont inconscients des dangers ! », « Ils n’ont plus de vie privée ! ».  Pour la chercheuse en science de l'information et de la communication Anne Cordier, le rapport des jeunes au numérique est bien plus complexe que ces discours moralisateurs couramment exprimés. Ses recherches permettent de saisir les socialisations successives qui influent sur les perceptions de la vie privée, de l’image en ligne et des traces. Elles questionnent aussi les modalités de sensibilisation à la protection des données à destination de ce public.

 

Anne Cordier est maîtresse de conférences Habilitée à Diriger des Recherches en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université de Rouen Normandie – ESPÉ. Chercheuse à l’UMR CNRS 6590 ESO, elle est l’autrice de Grandir Connectés : Les adolescents et la recherche d'information (C&F Éditions, 2015). Ses recherches portent sur les pratiques informationnelles des jeunes et des enseignants et l'éducation à l'information, aux médias et au numérique.

 

Accédez à l’article du Linc

 

Image d'illustration : CC-BY othree