Es-tu vraiment incollable sur la publicité sur les réseaux sociaux ?

14 septembre 2018

À la télévision comme sur internet, tu vois chaque jour des dizaines, voire des centaines de publicités. Pour capter ton attention, les publicitaires font appel aux YouTubeurs connus, mais aussi… aux réseaux sociaux ! Et ce n’est pas toujours évident à voir…

Reconnaître la publicité en ligne

Pourquoi est-ce important ?

Plus la publicité se fait discrète, plus elle s’intègre dans ta vie quotidienne et arrive à faire passer son message. Et plus la ligne entre information et communication se fait fine… Or, il est important de savoir d’où provient un lien que tu vois apparaître sur ton fil d’actualité : est-ce qu’une marque a payé pour qu’il apparaisse ? Est-ce que c’est un article d’une page que tu suis ? Est-ce qu’un copain ou une copine l’a partagé ?

  • La publicité sert à t’attirer : elle veut que tu achètes un produit ou que tu utilises un service.
  • Le journalisme cherche à t’informer : les journalistes font des recherches, rassemblent de l’information et vérifient les faits.
  • Si on ne fait pas la différence, on risque de cliquer sur des liens promotionnels, ou de lire des informations très biaisées, voire fausses !

Quels sont les différents types de publicité ?

  • La publicité contextuelle ou ciblée : une publicité apparait dans ton fil d’actualité sur les réseaux sociaux. Par exemple, la société de production d’un film d’action rémunère une régie publicitaire pour afficher la bande annonce du film sur le fil d’actualité des utilisateurs indiquant « habiter en France » et aimant les comptes en lien avec le cinéma.
  • Le publireportage et la publicité native : une publicité présentée sous la forme d’un reportage, d’un article ou d’une interview, pour paraître plus sérieux tout en vendant un produit. Par exemple, un article de blog qui compare différents produits de maquillage, alors que les marques présentées ont payé pour un commentaire positif !
  • Le placement de produits : un produit apparaît dans un film ou une série qui le met en valeur, sans qu’on sache qu’il s’agit d’un placement payé par une entreprise. Par exemple, ton YouTubeur préféré parle d’une nouvelle application et te conseille de l’acheter… sans préciser que l’application l’a payé pour faire cette vidéo !
  • Le marketing viral est employé par certaines marques pour produire des contenus spécialement conçus pour être partagés. Par exemple, un grand monument s’illumine aux couleurs d’une marque célèbre. L’effet de surprise des visiteurs du monument entrainera la publication de milliers de photos sur Instagram et des articles de presse qui citeront la marque.

Comment reconnaitre une publicité ?

Selon une étude américaine, plus de 80% des étudiants ne savent pas différencier un véritable article d’un article publicitaire. Heureusement, il existe des astuces !

  • Regarder s’il y a un label : les plus communs sont la mention « sponsorisé » sur les réseaux sociaux, « publireportage » ou « publicommuniqué » dans la presse écrite et le symbole P à la télévision.
  • Rester attentif, même si tu as un bloqueur de publicités : attention, celui-ci ne bloque que les publicités classiques ! Les publicités natives apparaîtront toujours et elles sont donc de plus en plus utilisées.
  • Croiser les sources : essaye de toujours croiser les informations d’un article avec d’autres sites, notamment des sites reconnus et fiables, pour savoir si les faits sont réels !
  • Vérifier les informations : un article peut paraître fiable (texte détaillé, belles illustrations), mais s’il ne mentionne aucune source, il n’est probablement pas très sérieux…
  • Comprendre comment un contenu est financé : beaucoup de sites, de blogs et de YouTubeurs dépendent des publicités pour gagner leur vie. S’ils te conseillent d’acheter un produit, souviens-toi que même s’ils te parlent comme à un ami, il s’agit souvent d’une publicité payée, comme les affiches dans les rues ou les publicités à la télévision…

INFOGRAPHIE | La géolocalisation de ton smartphone au service de la publicité ?
 

 

[Infographie] - Il était une fois - Antoine et la géolocalisation de son smartphone

[Infographie] - Il était une fois - Antoine et la géolocalisation de son smartphone