Net écoute devient le 3018, nouveau numéro pour lutter contre les violences numériques

05 juillet 2021

Le secrétariat d’Etat chargé de l’enfance et des familles et l’association e-Enfance ont lancé le 3018, le nouveau numéro national pour protéger les mineurs contre les violences numériques.

 

e-enfance.png

Depuis 15 ans, e-Enfance se positionne comme un acteur majeur de la protection des mineurs dans l’environnement numérique et un spécialiste de la parentalité numérique. Depuis 2009, elle opère la plateforme nationale d’assistance Net écoute 0800 200 000 qui devient aujourd’hui le 3018.

 

Pourquoi un nouveau numéro ?

Depuis le début de la pandémie, les cyber violences se sont aggravées : cyber harcèlement, revenge porn, chantage à la webcam, piratage de comptes, usurpation d’identité : autant de risques qui mettent en danger les mineurs.

Le nouveau numéro court d’assistance pour les jeunes victimes de violences numériques est gratuit, anonyme et confidentiel.

Il est accessible par téléphone du lundi au samedi de 9 h à 20 h au 3018 (par téléphone) ou sur 3018.fr par Tchat en direct, via Messenger et WhatsApp.

 

Une équipe de psychologues, de juristes et de spécialistes des outils numériques intervient à la demande des jeunes victimes ou de leurs parents, par exemple pour faire supprimer un compte ou un contenu illégal leur portant préjudice.

 

Comment ça marche ?

Le 3018 déclenche une procédure de signalement dédiée pour prendre en charge les jeunes victimes de violences numériques. Assistance et conseil apportés à la victime, constitution d’un dossier de signalement et transmission au service de modération du réseau social concerné via un canal prioritaire : cette intervention permet un traitement accéléré des signalements par les réseaux sociaux.

En plus de cette mission de signalement, le 3018 peut accompagner les victimes dans leurs démarches auprès des autorités compétentes et les orienter vers les services spécialisés.

Conventionnée avec la plateforme Pharos (internet-signalement.gouv.fr), la Brigade Numérique de la Gendarmerie nationale (gendarmerie.interieur.gouv.fr) et le 119-Enfance en danger, le 3018 est eu cœur du dispositif de la protection de l’enfance.

 

L’association e-Enfance est membre du collectif Educnum, créé et animé par la CNIL depuis 2013.